J'aime la galette!

Bah, c'est plus de saison, me direz-vous!!! Mais moi je parle de la galette de chaise, bien sûr!! Voici pas moins de huit galettes de chaises, confectionnées pour ma soeur et sa petite famille. Promises il y a plusieurs années, les voilà enfin prêtes à accueillir de petits derrières ;-) 

galette de chaise, passepoil, tissu Linna Morata
Galette de chaise

J'ai choisi le tissu Dakota de Linna Morata avec des motifs à losanges, pour le dessus.

J'ai confectionné un passepoil avec un biais bleu canard de Linna Morata pour sublimer le contour de la galette. 

galette de chaise, fermeture passepoil tissus Linna Morata
Vue de derrière

Le dos de la galette est en popeline de coton uni bleu canard de chez Linna Morata. La fermeture à glissière de 20cm (un peu trop petite finalement...) provient également de ce site. Ma soeur souhaitait pouvoir retirer la garniture intérieure pour nettoyer ses galettes. 


Le coussin à l'intérieur des galettes a été un peu vidé car trop épais. Il vient du Quartier des Tissus de Montpellier. 

galette de chaise, tissu dakota, linna morata, passepoil, fermeture à glissière, popeline bleu canard
Galette de chaise Dakota

J'ai rajouté deux petites "nouettes" de part et d'autre derrière pour pouvoir les attacher à une chaise. Pour les confectionner, j'ai utilisé le reste de biais bleu canard, acheté pour mon passepoil. 

Je suis bien contente du rendu. Les tissus sont très jolis! Et agréables à travailler! 

J'ai bien envie de m'en faire aussi! Allez, encore un nouveau projet sur ma to do list!!!

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    manue (mardi, 24 février 2015 21:00)

    superbe :)

  • #2

    By Frisette (mercredi, 25 février 2015 16:30)

    Merci ^^

  • #3

    Mylène (vendredi, 27 février 2015 15:51)

    Héhé je suis trop contente !!!! Merciiiiii!!!
    En plus ce tissu magnifique va me permettre de jouer avec plusieurs couleurs de nappes ;)
    BRAVO !!

  • #4

    laurence (samedi, 18 avril 2015 13:50)

    superbes, il faut que j'en fasse moi aussi, je n'en ai jamais le courage !